Anamso

association nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences oléagineuses

Soyez attentifs aux isolements entre productions

Au regard du règlement technique de la production des semences tout agriculteur multiplicateur est responsable du bon isolement de ses productions.
Les distances d’isolement requises pour chacune des espèces sont définies par ce même règlement. Pour le colza, elles sont au minimum :

→ lignées : 200 m,

→ hybrides : 400 m.
Sur un même territoire, doivent cohabiter des productions destinées à la trituration avec les multiplications de semences, mais aussi des productions de semences entre-elles.
La particularité en production de semences de crucifères réside dans le fait que le colza peut être contaminé par plusieurs espèces d’autres crucifères et notamment des productions de semences de choux potagers. Le tableau ci-dessous indique les croisements interspécifiques possibles, les pollutions se faisant dans le sens de la flèche.


Soyez vigilants et assurez-vous que les distances soient respectées avant les semis. Il serait très dommageable qu’une production de semence en pénalise une autre par défaut de coordination.

Croisements interspécifiques possibles
TableauCroisements-extrait
 

aller en haut de page